GALERIE RATTON-LADRIERE

Sculpture, Peinture, Dessin

C’est la passion du Moyen-âge qui réunit Charles Ratton et Guy Ladrière. De leur complicité intellectuelle naitra une amitié indéfectible durant laquelle les deux hommes exerceront et partageront leurs savoirs ; Charles Ratton initiant Guy Ladrière à la dimension esthétique des œuvres tandis que ce dernier insufflera un nouvel élan dans la quête de l’objet. En 1984, ils créeront rive droite la galerie Charles Ratton - Guy Ladrière, puis, au décès de Charles, la galerie s’installera rive gauche, Quai Voltaire. Face au Louvre, amateurs, collectionneurs et conservateurs découvrent l’intérêt de Guy Ladrière pour la sculpture, de l’Antiquité au XVIIIe siècle. À cette adresse, marbres, terres cuites, bois polychromes et bronzes côtoient également les dessins et tableaux de Fragonard, Boucher, Tiepolo, Ridolfi, Le Nain et Greuze. Sa réputation internationale de raffinement et de qualité permet à la galerie Ratton-Ladrière de compter parmi ses clients de nombreux musées tels que le Louvre, Cluny, Versailles, Rouen, Dijon, Besançon, Limoges, Beauvais, Lyon, Montpellier, Nantes, Toulouse et, à l’étranger, le Getty Museum de Los Angeles, la National Gallery de Washington, le Metropolitan Museum de New York, la Galerie Nationale du Canada à Ottawa, les Offices de Florence, la Galleria Estense de Modène, le musée de Copenhague, la Galerie Tretyakov de Moscou ou le Musée d’art occidental de Tokyo, ainsi que de nombreux collectionneurs. La galerie a exposé à la Biennale des Antiquaires, au Salon du Collectionneur à Paris, aux Hospices de Beaune en Bourgogne, à la BRAFA, aux Grands Antiquaires & Libraires, au Château de la Hulpe à Bruxelles, à la Biennale de Florence, à la Fine Arts Fair New-York, à la Salzburg World Fine Art Fair, à la Sculpture European Fair à Berlin, à la Moscow World Fine Art Fair. Après sept années dans sa galerie, rue de l’Université, Sandrine Ladrière, sa fille, décide de rejoindre Guy Ladrière en 2001. Entourée et intéressée, depuis l’enfance, par les découvertes de son père, elle développe un goût pour la sculpture européenne du XVIIIe et XIXe siècles. Sandrine Ladrière et Guy Ladrière organisent régulièrement des expositions de sculptures et de dessins anciens.

CONTACTS