Les Conférences du Mercredi au Syndicat National des Antiquaires

Le Syndicat National des Antiquaires vous invite à découvrir au travers de conférences gratuites et accessibles à tous (dans la limite des places disponibles), le monde de l'art, le patrimoine national et international, les métiers méconnus, la place de la culture dans la société et bien d'autres sujets encore !


Les conférences ont lieu au Syndicat National des Antiquaires - 17 boulevard Malesherbes 75008 Paris 

 

Elles sont organisées par Jean-Gabriel Peyre, président de la commission « Conférences et cycle culturel ».

Jean-Gabriel Peyre

 

Programme de l'année 2017

7 conférences (en français) aux sujets éclectiques!
Le choix des intervenants, spécialistes en leurs matières, est le garant de la qualité des sujets traités, lesquels, nous l'espérons, captiveront aussi bien les membres du SNA que les auditeurs libres.

Télécharger le programme au format PDF

 

Le 25 janvier 2017, à 18h30

un grand amateur : la duchesse de berry (1798 - 1870 )

Par Daniel Alcouffe, conservateur général honoraire au Musée du Louvre

Marie-Caroline de Bourbon-Sicile, duchesse de Berry (1798-1870), qui faillit être régente de France, est une figure attachante qui compte encore beaucoup d’admirateurs. Mais elle fut aussi incontestablement un grand amateur. Elle  orna de beaux meubles ses appartements  de l’Elysée et des Tuileries, fit décorer le château de Rosny, protégea les métiers d’art, acheta des tableaux qu’elle eut l’idée de faire graver et collectionna dans beaucoup d’autres domaines. Rendons hommage au rôle qu’elle joua  dans l’histoire de l’art.


 


 

 
Bibliographie : cliquez ici 

 

 

Le 22 février 2017, à 18h30

le musée intime de monet à giverny

Par Sylvie Patin, correspondant de l'Institut (Académie des Beaux-Arts) conservateur général honoraire au Musée d'Orsay

 

Grâce à l’étude du salon-atelier et de la chambre de Giverny,  publiée dans son ouvrage Le Musée intime de Monet à Giverny Sylvie Patin nous introduit à ce "décor d’existence" créé par le peintre qui vivait entouré de ses toiles et de celles de ses amis impressionnistes. Elle dessine le portrait de Monet au milieu des œuvres qui l’entouraient avec les traits de caractère illustrant cette personnalité d’exception.

"Monet chez lui, dans cette maison modeste et pourtant si somptueuse par l’arrangement intérieur […]. Celui qui a conçu et agencé ce petit univers familier et magnifique n’est pas seulement un grand artiste dans la création de ses tableaux, il l’est aussi dans le décor d’existence qu’il a su installer pour s’y plaire…". (Gustave Geffroy, 1922)

 

 
Bibliographie : cliquez ici 

 

 

Le 29 mars 2017, à 18h30

les bijoux qui écrivent l'histoire

Par Claudette Joannis, conservateur en chef honoraire du patrimoine

 

On a trop tendance à penser que le rôle des bijoux se limite à la sphère personnelle alors qu’ils ont pu être associés à de nombreux événements historiques comme la Révolution ou les deux grandes guerres mondiales pour affirmer le pouvoir, les croyances religieuses, les   convictions patriotiques ou illustrer simplement une mode passagère. 

Ces bijoux sont souvent gravés de symboles sur des bagues, des bracelets, des croix que portent indifféremment les hommes et les femmes, dérobés au regard ou à la vue de tous.  


 

Légende : bracelet en argent de Falize commémorant la mort du comte de Chambord en 1883

 bibliographie cliquez ici

 

 

Le 26 avril 2017,  EXCEPTIONNELLEMENT à 18h00

L'INFLUENCE DE LA MAISON DORéE DE L'EMPEREUR NéRON (DOMUS AUREA) DANS LE DOMAINE DE L'ART

Par Jean-Gabriel Peyre, marchand, expert CNE Faïences et Porcelaines des XVI°, XVII° et XVIII° siècles

C’est à Mantoue que nait le 1er exemple du nouveau décor inspiré par de la découverte de la Domus Auréa vers 1480. La maison dorée de l’empereur Néron regroupait un vaste ensemble de palais aux pièces décorées de fresques et de jardins édifiés en 64-68 après J.C. sur l’Esquilin. 

C’est au palais du TE à Mantoue que le jardin secret sera réalisé en 1526 par Jules Romain pour le Marquis Frédéric II de Gonzague. Les fresques ont été faites entre 1530/35 par Giulio Romano dit Jules Romain et ses assistants :
- Girolamo da Pontremoli
- Anselmo Guazzi
- Agostino da Monzzanege
Les peintres ont savamment joué du mélange d’éléments naturalistes et caricaturaux propre à ce nouveau style

 

 

Détail d’une fresque du jardin secret de Frédéric II marquis de Gonzague au palais du Te à Mantoue.

 Bibliographie cliquez ici

 

 

Le 14 juin 2017, à 18h30 -

l'hôtEl d'uzès : splendeurs et misères d'un joyau parisien

Par Olivier Paze Mazzi, historien de l'art, rédacteur pour le magazine l'Objet d'Art

 

 

« L’Hôtel d’Uzès : splendeurs et misères d’un joyau parisien » par Olivier Paze-Mazzi, historien de l'art, rédacteur pour le magazine L’Objet d’Art

Entrées en 1969 dans les collections du musée Carnavalet, les boiseries dorées du salon de compagnie de l’hôtel d’Uzès comptent parmi les rares vestiges de l’un des plus fastueux hôtels particuliers de Paris.

Célèbre pour son monumental portail proclamant la gloire militaire de la maison d’Uzès, il fut longtemps considéré comme une œuvre à part entière de l’architecte Ledoux, alors que son intervention portait sur un bâtiment existant demeuré dans l’ombre jusqu’à aujourd’hui. De sa construction par une étonnante veuve bâtisseuse à sa transformation par les puissants ducs d’Uzès, de la tourmente révolutionnaire à sa métamorphose en fabuleux musée privé, vous revivrez l’histoire riche mais partiellement oubliée d’un chef-d’œuvre de l’architecture française disparu au crépuscule du Second Empire. »

légende visuel :
Portail de l’hôtel d’Uzès, rue Montmartre, Paris, 1784. Plume et encre noire avec aquarelle sur papier vergé, 39,7 x 54 cm (National Gallery of Art, Washington D.C., n° 1991.150.41).

 

  bibliographie cliquez ici

 

 

Le 18 octobre 2017, à 18h30

françois pompon (1855 - 1935) : l'etonnement ou la constitution sur le tard d'un bestiaire innovant

Par Alain Richarme, marchand, expert CNE Bronze et Sculpture français XIX° et XX° siècles

 

Conférence du 18 octobre 2017

 Bibliographie cliquez ici

 

 

Le 22 novemre 2017, à 18h30

MONet en héritage

Par Marianne Mathieu, directrice des collections du musée Marmottan Monet

 

Conférence du 22 novembre 2017 

 Télécharger la bibliographie